Vaincre son mal être


      La gélothérapie, du grec ancien « gelos » qui signifie illuminer ou éclairer, mieux connu sous le nom de thérapie du rire, est une méthode de guérison mais surtout de détente et d’apaisement grâce à divers exercices s’apparentant au yoga qui entraînent le rire.

      Cette pratique était effectuée dans des tribus amérindiennes et tibétaines, mais ces effets furent surtout constatés lorsqu’en 1964, le rédacteur en chef du New York Evening Post Norman Cousins fit paraître un article vantant les mérites de sa découverte scientifique. En effet, souffrant de graves douleurs articulaires et de fièvre, il voulait prouver que la santé psychologique influait la santé mental, puisqu’il était persuadé que son hygiène de vie était la cause même de ses maux, contrairement au diagnostic de ses médecins qui annonçait un syndrome d’Ankylosant spondylarthrite, une maladie qui s'attaque au collagène des tissus conjonctifs du corps. Après de nombreuses recherches, il arriva à la conclusion que le stress imposé par son statut au sein de la rédaction de son journal lui était néfaste. C’est pourquoi il ignora les conseils des médecins et tenta de guérir grâce à une cure en vitamines C mais surtout de l’optimisme et de l’humour. Obtenant le résultat escompté, il rédigea un article dans son journal à ce sujet. C’est ainsi que la thérapie par le rire fut médiatisée.

    

      Ce n’est que vingt ans plus tard que le docteur Patch Adams expérimente ces effets en se déguisant en clown dans son hôpital. Il voulait montrer que la bonne humeur est un facteur essentiel de la guérison et que le rire était un excellent moyen de l’encourager. C’est pourquoi il a élaboré en 1971 son propre centre de recherche le Gesundheit Instsitute. Il est le fondateur d’un mouvement médical qui incite les médecins à être amicaux envers leurs patients. Selon lui, le but d’un médecin n’est pas de résoudre une énigme en trouvant le traitement adéquat, mais plutôt de sauver une vie, de venir en aide à autrui, et de ce fait, de privilégier les rapports avec les malades.

 

      Les pratiques modernes de la gélothérapie.

     Depuis sa découverte, la gélothérapie est principalement pratiquée dans les hôpitaux et dans des centres spécialisés.

       En effet, après l’exemple du Dr Patch, de nombreux hôpitaux engagent des clowns pour venir en aide aux patients condamnés et pour leur redonner le moral. L’organisation des Clowns sans frontière est une association caritative qui récolte des fonds pour subvenir aux frais dépensés pour engager des clowns.

      Le principe est non seulement de mettre à disposition des patients des salles d'humour, ou ils peuvent lire des livres mais aussi regarder des films comiques mais aussi de former au sein du corps médical, des clowns thérapeutique qui ont pour mission de rendre visite aux malade, de les distraire mais aussi de maintenir leur moral.

      Dans ses hopiteaux, pratiquant la gélothérapie comme celui d'atlanta, la qualité de vie des patients est amélioré. En effet une relation de confiance s'installe entre le corps soigant et les malades. De plus, les patient sont mieux disposés a combattre et a guérir de la maladie grace a l'ensemble des bienfaits du rire sur le corps humains qui tend a favoriser l'optimisme et a diminuier l'anxiété. L'acceptation de la maladie se fait aussi plus facilement mais aussi le dur rythme de vie de l'hôpital.

     

     On assiste à l'expansion des clubs de rire qui ont récemment vu le jour principalement au Quebec. Un club de rire est un groupe de personnes se réunissant régulierement pour rire ensemble. Les séances sont encadrées par des animateur formés et qui enseigne aux adhérants des exercices amenant le rire, souvent dans le même genre que le yoga. Les clubs de rire ont pour but de combattre le stress, la morosité et d'installer l'optimisme et le bonheur chez les membres. On compte près de 2500 associations de ce genre dans le monde : Aux Etats-Unis, dans certains pays d'Europe ou d'Asie. Ce concept a été reçu une forte médiatisation qui se veut très positive. Ainsi, on peut penser qu'avec le temps, la gélothérapie pourrait devenir un remède concret et officiel de guérison.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site